En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Muhammad al-Muwaylihi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain égyptien (Le Caire 1868 – id. 1930).

Son père Ibrâhîm (1846-1906), riche commerçant ayant abandonné le négoce pour de hautes fonctions administratives auprès du khédive, avait contribué à l'essor de la presse égyptienne en créant en 1898 la revue Misbâh al-Charq, qui parut sans interruption jusqu'en 1906. Muhammad fut un pionnier du genre romanesque dans le monde arabe. Après avoir étudié dans les nouvelles écoles créées par le khédive Ismâ'îl et séjourné en France, en Italie et en Grande-Bretagne entre 1885 et 1887, il se lança dans la carrière journalistique, puis, à partir de 1898, publia en feuilleton dans la revue paternelle un ouvrage dédié à Afghânî (les Propos de 'Îsâ Ibn Hichâm, 1906) : cette œuvre, qui s'inspire de la forme des Maqâmât médiévales de Hamadhânî, et qui est écrite dans une prose assonancée, forme un tableau ironique de la société égyptienne à l'aube du nouveau siècle.