En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Khalil Mutran

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète libanais (Baalbek 1872 – Le Caire 1949).

Après un séjour à Paris, où il se familiarisa avec les courants littéraires français, il prit en Égypte la direction littéraire d'al-Ahrâm, fonda la Revue égyptienne, puis dirigea la troupe nationale de théâtre (1935-1942). Surnommé « Châ'ir al-qutrayn » (le poète des deux pays), il anima le groupe Apollo (1932) et fit connaître aux Arabes de nombreuses œuvres européennes (Hamlet, le Cid, Hernani). Mais c'est surtout sa poésie, lyrique et romantique, qui eut un rayonnement dans tout le monde arabe (Dîwân, en quatre volumes).