En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul Muldoon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète irlandais (Portadown, Armagh, 1951).

Il publie à 21 ans son premier recueil, Nouveau Temps (1972). Il travaille pour la BBC avant de partir s'établir aux États-Unis à la fin des années 1980. Dans Mules (1977), il fait fréquemment référence à ses parents (son père ouvrier agricole, sa mère institutrice) ; le monde rural irlandais se mêle à la mythologie américaine. Dans Pourquoi Brownlee est parti (1980) et Quoof (1983), il a recours à de longs textes narratifs, récits d'une quête de soi, avec une tendance à l'hermétisme qui se confirme dans Madoc, mystère (1990). À la rencontre des Britanniques (1987) est un volume déroutant qui multiplie les références historiques. Virtuosité verbale, goût pour le surréalisme et l'incongru sont les caractéristiques d'un auteur qui paraît porter moins d'intérêt que ses contemporains à l'engagement politique.