En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sabit Moukanovitch Moukanov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain kazakh (région d'Akmolinsk 1900 – Alma-Ata 1973).

Fils de berger, il participa à la guerre civile et retraça dans des poèmes (le Manouvrier, 1926 ; le Gué d'octobre, 1927) puis des romans en vers (Soulouchach, 1928) ou en prose (les Égarés, 1931-1959 ; Botagoz, 1938) la métamorphose de la société kazakhe, dont son autobiographie fournira une vision subjective et poétique (l'École de la vie, 1939-1953). La guerre lui inspira des vers et des récits patriotiques (Syr-Daria, 1947-48 ; les Vagues de la steppe, 1956) que suivront un drame (le Fil d'Ariane, 1954) et un roman (le Météore, 1967-1970) dédiés au savant kazakh Valikhanov.