En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philippe de Mornay

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Seigneur du Plessis-Marly, homme politique et écrivain français (Buhy, Vexin, 1549 – La Forêt-sur-Sèvre 1623).

Surnommé « le Pape des huguenots », il est l'auteur d'une œuvre qui défend la religion réformée. Polémiste engagé contre Du Perron, philosophe et moraliste chrétien dans l'Excellent Discours de la vie et de la mort (1576) et les Discours et Méditations chrétiennes (1611-1624), il a fait œuvre d'apologiste dans le traité De la vérité de la religion chrétienne contre les athées, épicuriens, payens, juifs, mahomédistes et autres infidèles (1581) et l'Athéomachie (1582).