En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles Langbridge Morgan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Bromley, Kent, 1894 – Londres 1958).

Rédacteur puis critique dramatique au Times, il connut le succès avec ses romans (Portrait dans un miroir, 1929 ; Fontaine, 1932 ; Sparkenbroke, 1936 ; le Voyage, 1940 ; le Juge Gaskony, 1947). On lui doit aussi des pièces de théâtre (le Réseau Rivière, 1952 ; le Cristal ardent, 1953) et des essais critiques. Dans une tonalité mystique, héritée des « poètes métaphysiques » du xviie siècle, il met en scène le double conflit de l'esprit et de la chair, du sentiment et de la raison scientifique.