En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

José Moreno Villa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Málaga 1887 – Mexico 1955).

Ses recueils de vers annoncèrent la réaction contre le modernisme et la génération de 1927 (Garba, 1913 ; le Passager, 1914). Il cultiva ensuite une poésie plus hermétique (Ponts infinis, 1933 ; Salon sans murs, 1936), proche du surréalisme, avant de trouver une inspiration plus autobiographique (la Nuit du verbe, 1942). On lui doit aussi des récits en prose et des Mémoires (la Vie en clair, 1944).