En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hannah More

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres anglaise (Stapleton, Gloucestershire, 1745 – Clifton 1833).

« Bas-bleu », amie d'Elizabeth Montagu, elle réussit dans le drame (l'Inflexible Captif, 1775 ; Percy, 1777 ; Mensonge fatal, 1779) mais renonça au théâtre à la mort de Garrick, avec lequel elle avait collaboré. Ses romans (Coelebs en quête d'une épouse, 1809) attestent une vocation religieuse et philanthropique qui la rapproche de Wilberforce. Elle a laissé également de nombreux essais et des pamphlets.