En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

René Morax

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique suisse de langue française (Morges 1873 – id. 1963).

Comme Maurice Pottecher à Bussang, il est le créateur d'un « théâtre populaire ». Après un essai prometteur (mise en scène d'une légende alpestre, la Nuit des Quatre-Temps, jouée en 1901, au casino de sa ville natale), il fit construire une grande salle à Mézières : le « Théâtre du Jorat » naquit. Les mises en scène se sont alors succédé : la Dîme (1903), Henriette (avec une musique de Gustave Doret, 1908), Tell (1914), Davel (1923). Et un jeune compositeur alors inconnu, Arthur Honegger, écrivit la musique du Roi David (1921). Grâce au succès de cette œuvre, Morax et Honegger collaboreront avec Judith (1925), la Belle de Moudon (1931) et Charles le Téméraire (1944).