En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antoine de Montchrestien

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Falaise v. 1575 – les Tourailles, près de Domfront, 1621).

Il donna, en 1615, dans son Traité de l'économie politique un tableau lucide de l'état de la France ; il voyagea en Angleterre et en Hollande, à la suite d'un duel (1605) de régularité douteuse, et voulut soutenir la révolte des protestants du Midi : il fut tué, et son cadavre, roué et brûlé. Son théâtre fort noir lui valut une certaine célébrité. Dans le recueil qu'il fait paraître en 1601, on remarque David, d'un réalisme biblique, la tragédie politique l'Écossaise (sur Marie Stuart) et Hector, tragédie d'action qui annonce les thèmes cornéliens.