En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Malika Mokeddem

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière algérienne de langue française (Kenadsa 1949).

Originaire du Sud algérien, elle est médecin à Montpellier. Ses romans (les Hommes qui marchent, 1990 ; le Siècle des sauterelles, 1992 ; l'Interdite, 1993 ; Des rêves et des assassins, 1995 ; la Nuit de la lézarde, 1998 ; N'zid, 2001) situent avec beaucoup de maîtrise une violente révolte féminine dans ce Sud originaire si dur, pour lequel on sent néanmoins à leur lecture une grande tendresse, toute poétique.