En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Albert Mockel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Ougrée 1866 – Ixelles 1945).

Fondateur de la revue symboliste la Wallonie (1886-1892), il fut l'un des principaux animateurs du symbolisme belge. Théoricien du mouvement (Propos de littérature, 1894), il a consacré des études à Mallarmé (1894), à Verhaeren (1917), à Elskamp (1934). Le critique a, chez lui, quelque peu éclipsé le poète en vers libres de Clartés (1902), évocations préraphaélites, et de la Flamme immortelle (1924).