En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Svetoslav Konstantinov Minkov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Radomir 1902 – Sofia 1966).

Marquée à ses débuts par l'influence du romantisme allemand, son œuvre, de tonalité satirique, témoigne d'un goût très net pour l'étrange et un jeu d'imagination où le fantastique et le sens de l'observation sont étroitement mêlés. Le grotesque est pour lui un moyen de dénoncer la trivialité quotidienne et la dépersonnalisation de l'homme dans une époque dominée par le progrès technique et les jouissances matérielles (le Jeu des ombres, 1928 ; la Maison près du dernier réverbère, 1931 ; Automates, 1932).