En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georgi Milev Kasabov, dit Geo Milev

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète bulgare (Radnevo, près de Stara Zagora, 1895 – Sofia 1925).

Dernier théoricien du symbolisme, il est le premier expressionniste en Bulgarie. Pendant les années 1920, il traverse avec éclat les lettres bulgares. À une époque dramatique, son œuvre est une des plus riches et des plus fructueuses. Par son tempérament et son caractère, il incarne la révolte pemanente, le rejet de la tradition au nom de la nouveauté et de la liberté artistique. Sous l'influence de différents courants poétiques (symbolisme français, expressionnisme allemand, futurisme russe), son œuvre poétique (la Prose terrible, 1919 ; le Petit Calendrier expressionniste, 1921 ; l'Enfer, 1922, ; Les icônes dorment, 1922, ; Septembre, 1927) marque son apport original au renouveau culturel national : retour au folklore et aux mythes les plus anciens, expression de la misère et révolte sociale, attitude artistique engagée. Sa poésie rude, pleine de fougue, aux effets sonores inattendus, influence toute l'avant-garde bulgare après la Première Guerre mondiale.