En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bernat Metge

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain catalan (Barcelone entre 1340 et 1346 – id. 1413).

Il apparaît d'abord très proche du Moyen Âge dans des poèmes allégoriques comme le Livre de Fortune et Prudence (1381) ou Médecine appropriée à tout mal, parodie des « remèdes à l'amour » chers aux poètes du temps. Sa première œuvre en prose (Histoire de Walter et Griselda, 1388) est la traduction de l'histoire de Grisélidis, contée par Boccace à partir de la version latine qu'en avait donné Pétrarque. Elle fournit un premier exemple du style élégant et neuf que l'on retrouvera dans un ouvrage scolastique marquant l'achèvement stylistique de la prose catalane, Lo Somni (1399), où se manifestent en outre une conception du monde et des références culturelles déjà caractéristiques de la Renaissance.