En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abraham Merritt

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Beverley, New Jersey, 1884 – Indian Rock Beach, Floride, 1943).

Aventurier puis rédacteur en chef d'un grand hebdomadaire d'information, l'American Weekly, il appartient à cette génération d'écrivains qui, comme Edgar Rice Burroughs ou, dans une autre veine, H. P. Lovecraft, ont contribué à la naissance de la science fantasy anglo-saxonne. Cette catégorie de récits à mi-chemin du fantastique et de la science-fiction se rapproche à bien des égards de l'heroic fantasy dont elle possède souvent le caractère épique, mais son cadre géographique et historique lui confère une certaine autonomie au sein des littératures de l'étrange, de même que son propos, où science et magie font généralement bon ménage. Son premier roman (le Gouffre de la lune, 1919) oscille entre symbolisme onirique et récit d'aventures. Dans la plupart de ses œuvres se retrouvent mondes oubliés et héros affrontés à des forces colossales : le Visage dans l'abîme, 1923 ; Ces habitants du mirage, 1932).