En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mary McCarthy

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres américaine (Seattle 1912 – New York 1989).

Critique dramatique redoutée de la Partisan Review (Visions et spectacles, 1956 ; Au contraire, 1961), essayiste (En lettres de feu, 1970), elle fait œuvre autobiographique (Mémoires de jeune fille catholique, 1957 ; le Groupe, 1963). Engagée politiquement, des années 1930 à la guerre du Viêt Nam (Hanoï, 1968 ; Cannibales et missionnaires, 1979), elle a écrit sur la culture européenne (Venise sous le regard, 1956 ; Pierres de Florence, 1959 ; les Oiseaux d'Amérique, 1971) et la violence du monde édulcorée par les magazines de luxe (Idées et roman, 1980).