En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vladimir Emelianovitch Maximov

pseud. de Lev Alexeïevitch Samsonov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Moscou 1930 – Paris 1995).

Auteur de récits autobiographiques qui mettent en scène des marginaux, il participe au mouvement de dissidence des années 1970 : les Sept Jours de la création (1971), son roman le plus connu, qui tente de lire l'histoire du xxe siècle au regard de l'Évangile, est publié à l'étranger. En 1974, il s'installe en France, où il continue de publier (Adieu de nulle part, 1981 ; l 'Errance jusqu'à la mort, 1994).