En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Henri Maubert de Gouvest

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Rouen 1721 – Altona 1767).

Capucin défroqué, il fut la plupart du temps poursuivi par les autorités. Il publia un roman épistolaire, les Lettres iroquoises (1752), dont il donna une nouvelle version en 1769 sous le titre de Lettres chérakéesiennes, par Jean-Jacques Rufus, sauvage européen, mais son œuvre reste essentiellement politique et historique avec le Testament politique du cardinal Alberoni (1753), celui du chevalier de Walpole (1767) et une Histoire politique du siècle qui n'eut que deux volumes (1754-1755).