En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ana María Matute

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière espagnole (Barcelone 1926).

Ses romans évoquent un monde vu à travers les fantasmes d'enfants ou d'adolescents aux prises avec les bouleversements de la guerre civile (les Brûlures du matin, 1959 ; Les soldats pleurent la nuit, 1964 ; la Trappe, 1968) ou des mutations économiques modernes (les Abel, 1948 ; Marionnettes, 1954 ; Plaignez les loups !, 1958). Depuis la Tour de guet (1971), roman de chevalerie, elle se consacre exclusivement à la littérature pour enfants.