En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Matthieu

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Pesmes 1563 – Montauban 1621).

Juriste, avocat au présidial de Lyon (1586), il fut ligueur, avant de se rallier à Henri IV et de devenir l'historiographe d'Henri IV et de Louis XIII. On lui doit, outre de nombreux ouvrages historiques (Histoire des derniers troubles de France, 1594-1595 ; Histoire de Saint Louis, 1618), cinq tragédies politiques (Esther, Vasthi, Clytemnestre, Guisade et la Magicienne étrangère, qui traite de l'affaire Concini), composées entre 1585 et 1617, ainsi que des romans (Aelius Sejanus, 1617 ; Histoire des prospérités malheureuses d'une femme carthaginoise, 1617).