En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre-Louis Matthey

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète suisse de langue française (Nyon 1893 – Genève 1970).

Ses premiers vers, Seize à vingt, datent de 1914, mais ce sont Semaines de passion (1919) et Même Sang (1920) qui firent figure d'événement, à la fois par l'affirmation d'une sensualité passionnée, inhabituelle sous les cieux romands, et par une langue complexe, hermétique, incessamment travaillée. Après vingt années de silence, Matthey donna trois recueils (dont Alcyonée à Pallène, 1941) : le vers, toujours régulier et lisse, y est moins violent, mais parfois trop élaboré. Il en va de même de ses traductions (du domaine anglais surtout).