En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Baptiste Massillon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Prédicateur français (Hyères 1663 – Beauregard-l'Évêque, Puy-de-Dôme, 1742).

Membre de l'Oratoire, prêtre (1691), son Carême de l'Oratoire, prêché en 1699, le rendit célèbre et lui ouvrit les portes de la Cour. Il prononça les oraisons funèbres du prince de Conti (1709), du Grand Dauphin (1711) et de Louis XIV (« Dieu seul est grand, mes frères ! »). Évêque de Clermont (1717), il prêcha devant le jeune Louis XV le Petit Carême de 1718, qui passe pour son chef-d'œuvre.