En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nemura Saiichi, dit Maruya Saiichi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier et critique japonais (Yamagata 1925).

Professeur de littérature anglaise (1953-1965), il a traduit les œuvres de Green (1956), Poe (1963), et Joyce (Ulysse, 1964). Depuis son premier roman Fuyant la face de Yahvé (1960), il élabore un art romanesque dans le même sillage. Rébellions solitaires (roman, 1972) ; Bourrasques de pluie (recueil de récits, 1975) ; l'Ombre des arbres (1988). Grand connaisseur également de littérature japonaise classique, il est l'auteur de nombreux essais et critiques sur la langue et la littérature japonaises.