En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carmen Martín Gaite

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres espagnole (Salamanque 1925 – Madrid 2000).

Romancière existentielle et sociale, elle amène ses personnages, à travers des états de crise, à s'interroger sur le sens de la vie (À travers les persiennes, 1957 ; Rythme lent, 1963 ; Litanies, 1974 ; Fragments intérieurs, 1976 ; la Chambre du fond, 1978). Elle a publié une thèse sur les Usages amoureux au xviiie siècle (1972), des poèmes (Par rafales, 1976) et une pièce de théâtre (Sans rien, 1985).