En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert Marteau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français naturalisé canadien (Chizé 1925).

Il est l'auteur d'une œuvre prolifique et singulière. Mont Royal (1981), Fleuve sans fin (1986) relatent un voyage fécond au Québec pour ce nouveau citoyen canadien qui, en même temps qu'il retravaille la forme fixe du sonnet (Liturgie, 1992), célèbre spirituellement le principe de croissance de la vie (Louanges, 1996). À l'écoute attentive et amoureuse des oiseaux, la voix poétique se fait réceptacle et miroir de la parole du monde. Le poète est le scribe attentif et l'artisan minutieux – ô combien classique – de l'écriture divine. La poésie a tout à gagner, et d'abord elle-même, à se tenir au plus près de la voix du monde, de la nature, de la forêt.