En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francis Marrach

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain syrien (Alep 1836 – id. 1873).

Il voyagea en Europe et suivit des cours de médecine à Paris (1866). Il coopéra au renouveau culturel arabe, laissant des poèmes (le Miroir de la belle, 1872), un récit de voyage (le Voyage à Paris, 1867), et des essais (la Forêt du droit, 1865). Sa sœur Myriâna (Alep 1843-id. 1919) tint un salon littéraire et illustra dans son œuvre poétique le désir d'une véritable renaissance féminine.