En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philippe de Marnix

baron de Sainte-Aldegonde, en néerl. Filips Van Marnix Van Sint-Aldegonde

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et diplomate flamand (Bruxelles 1540 – Leyde 1598).

L'auteur présumé de l'hymne national des Pays-Bas, le Wilhelmus Van Nassouwe, fit ses études à Louvain, Paris et Genève (où il embrasse le calvinisme en 1562) et se rangea du côté du prince d'Orange (1571) : il fut chargé d'importantes missions par Guillaume le Taciturne et devint bourgmestre d'Anvers (1583), qu'il défendit vainement contre Alexandre Farnèse (1585). Auteur, en néerlandais, d'un pamphlet anticatholique la Ruche de la Sainte Église romaine (1569), signé du pseudonyme d'Isaac Rabbotenu, il traduit les Psaumes de David (1580). Il meurt alors qu'il prépare la traduction officielle de la Bible et sans voir la parution de son Tableau des différends de la religion (1599), satire du catholicisme, écrite en français, et qui rappelle Rabelais par sa truculence et sa verve populaire.