En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Carette, dit Félicien Marceau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français d'origine belge (Cortemberg, Belgique, 1913-Courbevoie 2012).

Après ses études à Louvain et un passage à la Radio belge, il est d'abord essayiste (la Naissance de Minerve, ou de Gide à Montherlant, 1942 ; le Roman en liberté), puis romancier (Chasseneuil, 1948 ; Bergère légère, 1953 ; les Élans du cœur, 1955 ; Creezy, 1969 [prix Goncourt] ; les Passions partagées, 1987). Ironique, fasciné par Casanova (l'Anti-Don Juan, 1949 ; Une insolente liberté, 1984), il fait preuve du même détachement amer dans son théâtre (l'École des moroses, 1952 ; Caterina, 1954 ; l'Œuf, 1956 ; la Bonne Soupe, 1958 ; l'Homme en question, 1973 ; l'Ami du président, 1980). On lui doit des Mémoires (les Années courtes, 1968). [Académie française, 1975.]