En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eugène Nielen Marais

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain sud-africain d'expression afrikaans (Pretoria 1872 – Pelindaba, près de Pretoria, 1936).

Influencé par les romantiques anglais et Swinburne (Poésies, 1925-1933), attiré par l'« âme » des êtres et des choses, qu'ils soient termites (l'Âme de la fourmi, 1920, qui inspira Maeterlinck) ou babouins (Citoyens des collines, 1938), il exprime son angoisse devant la vie dans des récits qui baignent dans une atmosphère fantastique (la Maison aux quatre vents, 1933 ; les Lions de Magoeba, 1934) et qui font de lui un des « écrivains maudits » de la littérature sud-africaine moderne.