En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Shen Yanbing, dit Mao Dun

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier et homme politique chinois (1896 – 1981).

« Devenu écrivain faute d'avoir pu être un révolutionnaire professionnel », il participe au mouvement du 4 Mai. Il s'intéresse très tôt au marxisme, devient membre de la Ligue de gauche et ami de Lu Xun. En 1933, il publie Minuit, roman réaliste teinté de naturalisme, qui décrit la difficile naissance d'un capitalisme national, et le triste état de la paysannerie lui inspire sa trilogie les Vers à soie du printemps, la Moisson d'automne et Cruel Hiver. En 1943, Putréfaction dénonce la police secrète et les basses manœuvres du Guomindang. N'ayant pu opérer la conversion politiquement nécessaire du réalisme au réalisme socialiste, Mao Dun renonce, dès 1949, à poursuivre son œuvre de romancier : ministre de la Culture (1949-1964), souvent critiqué, il ne rédigera plus que ses Mémoires, après la Révolution culturelle.