En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Niklaus Manuel Deutsch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Peintre et écrivain suisse (Berne 1484 – id. 1530).

Il prit le prénom de son père comme nom de famille et signa N M D (D pour Deutsch). Élève du Maître à l'Œillet et de Fries, influencé par Baldung, Grünewald et Dürer, il a laissé des retables, des peintures mythologiques, des portraits, des gravures et des dessins. Membre du Grand Conseil de Berne de 1512 à 1528, il se consacra à la littérature et défendit la Réforme dans ses jeux de Carnaval (le Pape et son clergé, 1522 ; le Marchand d'indulgences, 1525) et dans ses Dialogues.