En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mendel Mann

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain de langue yiddish (Plonsk, Pologne, 1916 – Paris 1975).

Il débute avec des poèmes en 1938 à Varsovie. Réfugié en U.R.S.S. au début de la guerre en 1939, il est mobilisé dans l'Armée rouge, avec laquelle il entre à Berlin en 1945. Il s'installe en Israël en 1948 puis en France en 1961. Ses nombreux romans et nouvelles ont parfois pour sujet la vie des Juifs en Pologne avant 1939, mais principalement la Seconde Guerre mondiale et les premières années de l'État d'Israël. Sa Trilogie (Aux portes de Moscou, 1956 ; Sur la Vistule, 1958, et la Chute de Berlin, 1960) est son œuvre la plus marquante.