En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bernard de Mandeville

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Rotterdam, Hollande, 1670 – Hackney, 1733).

Auteur d'une thèse de médecine sur l'animal-machine (1689), il reprit, dans la Fable des abeilles (1714), l'argument de Shaftesbury sur l'égoïsme inné de l'animal humain, mais en radicalisant son pessimisme : les vices privés font le bien public. Il est l'un des précurseurs de l'utilitarisme.