En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eduardo Mallea

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain argentin (Bahía Blanca 1903 – Buenos Aires 1982).

Il allie le rythme du récit et la réflexion de l'essai (Histoire d'une passion argentine, 1935 ; la Ville près du fleuve immobile, 1936) pour tenter de cerner la spécificité culturelle argentine. Soucieuse de la structure narrative et de la recherche formelle, notamment à travers l'emploi du monologue intérieur (Cendres, 1941 ; le Réseau, 1968), son œuvre romanesque est imprégnée de la réalité contemporaine de l'Argentine (Fête en novembre, 1938 ; Chaves, 1953 ; Simbad, 1957).