En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luigi Malerba

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Berceto, Parme, 1927 – Rome 2008).

Ancien membre du Groupe 63, il mêle dans ses romans un humour et un fantastique amers, en opposition au néoréalisme (la Découverte de l'alphabet, 1963 ; le Serpent cannibale, 1967 ; Saut de la mort, 1970 ; le Feu grégeois, 1990 ; les Pierres volantes, 1991 ; les Masques, 1995 ; Ithaque pour toujours, 1997). On lui doit également des livres pour enfants (Millemouches 1969, écrit avec T. Guerra et Pinocchio botté, 1977).