En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sayd Bahodine Majrouh

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain afghan (Kounar 1928 – Peshawar 1988).

En 1950, il partit étudier en France et en revint huit ans plus tard titulaire d'un doctorat en philosophie de l'université de Montpellier. Il occupa divers postes officiels jusqu'à ce que les événements politiques le contraignent à l'exil au Pakistan, en 1980. Il devint alors le porte-parole de la résistance afghane contre l'occupant soviétique. Il mourut assassiné par des inconnus le 11 février 1988. Entre autres œuvres pour la plupart inédites, il composa un livre consacré à la poésie populaire des femmes pashtounes, et un conte philosophique et poétique Ego-Monstre (1970-1988), épopée projetant l'image d'un pays et le miroir d'une quête, dont le héros, un certain Voyageur de Minuit, marche infatigablement de cité en cité et de déserts en montagnes pour exhorter à la vigilance face au Monstre, la Tyrannie.