En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Mainard ou François Maynard

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Toulouse 1582 – Aurillac 1646).

Il rencontra Malherbe, dont il devint le disciple, renchérissant volontiers sur son purisme formel. Ses Œuvres complètes (1644) finirent par lui apporter une certaine gloire. On y trouve quelques poèmes « satyriques », des odes et des sonnets, et surtout des épigrammes, genre où il passait pour un maître. Sensible aux charmes de la vie, jusqu'à un certain libertinage, il a su aussi faire preuve d'un lyrisme mêlé de mélancolie et d'ironie.