En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Macriyannis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Général et écrivain grec (Lidoríkion 1797 – Athènes 1864).

D'origine paysanne, héros de la guerre d'indépendance, il a laissé des Mémoires exceptionnels à plus d'un titre. En effet, illettré, il apprit sur le tard des rudiments d'écriture, laissant un manuscrit difficilement lisible, qui ne fut publié qu'en 1907. Ces Mémoires sont un témoignage précieux à la fois sur les injustices dont furent victimes nombre de combattants, spoliés de leurs combats par les politiciens, et sur la sensibilité populaire dont Macriyannis est un exemple achevé. Sa langue, vigoureuse et imagée, sa violence partisane, son amour des vertus traditionnelles grecques firent de lui, une fois son œuvre révélée, un des maîtres de la génération de 1930, et notamment de Séféris, qui vit en lui ce que l'hellénisme pouvait offrir de meilleur.