En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

James Macpherson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète écossais (Ruthven, Inverness, 1736 – Belville, près d'Inverness, 1796).

S'il composa un premier poème (le Highlander, 1758) qui passa inaperçu, il fut cependant encouragé par H. Blair dans son intérêt pour l'ancienne littérature gaélique. Le succès prodigieux de ses Fragments de poésie ancienne recueillis dans les Hautes-Terres d'Écosse (1760) le détermina à publier Fingal (1762), puis Temora (1763), qu'il présenta comme une traduction d'un poète du iiie s., Ossian. L'Europe se prie d'engouement pour ces textes préromantiques, où les passions sauvages et la noblesse instinctuelle sont traduites en une prose rythmée, à la structure symétrique et répétitive. Le mythe du barde Ossian connut d'innombrables imitations, pastiches et parodies, et inspira la musique et les beaux-arts dans l'Europe entière.