En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aníbal Monteiro Machado

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain brésilien (Sabará, Minas Gerais, 1894 – Rio de Janeiro 1964).

Ce conteur savoureux lié au modernisme (il collabora aux revues Antropofagia et Estética) connut le succès avec les récits de la Ville heureuse (1944). Son roman, João la Tendresse (1965), évoque avec ironie un personnage de marginal, révélateur d'une société hypocrite. Passionné de théâtre, il a laissé deux pièces (la Place X, le Piano).