En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Apollon Nikolaïevitch Maïkov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète russe (Moscou 1821 – Saint-Pétersbourg 1897).

Talent précoce (ses premiers vers datent de 1835), il fut, avec Fet, le poète le plus représentatif de « l'art pour l'art ». Il fait du poème un moyen de connaissance spirituelle et un objet de perfection formelle. Très marqué par l'Italie (Esquisses romaines, 1847 ; Album napolitain, 1862) et la culture gréco-latine (la Mort de Lucius, 1863), il n'en célèbre pas moins la nature et le passé russes (Lomonossov, 1865 ; Sur la tombe d'Ivan le Terrible, 1887).