En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Oskar Loerke

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Jungen bei Marienwerder 1884 – Berlin 1941).

Romancier (la Construction de la tour, 1910), essayiste, critique littéraire, éditeur d'anthologies (l'Esprit allemand, 1940) et poète, Loerke a tenu une place importante dans l'histoire du lyrisme en Allemagne. Après des débuts expressionnistes, et tout en gardant de cette époque une vision du monde mythique et apocalyptique, il retrouve un langage dense et musical, et réintroduit la nature dans la poésie. Son œuvre lyrique (Migration, 1911 ; le Souffle de la terre, 1930 ; la Forêt du monde, 1936) a influencé des poètes comme W. Lehmann, E. Langgässer, G. Eich, K. Krolow et P. Huchel.