En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles Kingsley

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Holne, Devonshire, 1819 – Eversley, Hampshire, 1875).

Cofondateur du « socialisme chrétien » avec F. D. Maurice et J. M. Luddlow, il aborde le problème de l'injustice agraire (Ferment, 1848) puis ouvrière (Alton Locke, 1850) en termes proches du chartisme et dénonce le travail des enfants. Ses romans historiques (Hypatia, 1853) mêlent un moralisme doucereux au culte de la « pureté » enfantine (les Bébés d'eau, conte de fées pour petit terrien, 1863). Il s'agit de ramener la classe ouvrière et d'amener les enfants à l'Église, par la réconciliation « morale ». Chapelain de la reine Victoria (1873-1875), il approuvera bruyamment la répression en Jamaïque et suscitera par ses attaques l'Apologia de Newman. Son frère Henry (Barnack, Northamptonshire, 1830 – Cuckfield, Sussex, 1876), chercheur d'or en Australie, publia des romans (Ravenshoe, 1861) qui jouèrent un rôle important dans la naissance de la littérature australienne.