Identifiez-vous ou Créez un compte

Kim Man-Jung

dit aussi Sop'o

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain coréen (1637 – île de Namhae 1692).

Maître incontesté du roman classique et défenseur de la langue coréenne, il est le premier à critiquer l'usage du chinois classique par les lettrés. Outre son Rêve de neuf nuages (1688), sa critique du concubinage dans Pérégrinations dans le sud de Dame Sa (1692) lui valut d'être banni.