En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Heinrich Jacobi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Philosophe et romancier allemand (Düsseldorf 1743 – Munich 1819).

Opposé au rationalisme et influencé par Rousseau, il défend une « philosophie du sentiment » et voit dans la foi l'unique source de connaissance. Ses lettres la Doctrine de Spinoza (1785) condamnent le spinozisme comme n'étant que de l'athéisme déguisé. Son roman Extrait des papiers d'Eduard Allwill (1775-76), reflet de son admiration pour le jeune Goethe, veut montrer que le génie créateur peut se passer des lois morales extérieures. Woldemar (composé en 1772, publié en 1794), tente d'intégrer dans la communauté humaine l'individu qui n'obéit qu'aux lois du cœur.