En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Izoard

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Liège 1936).

Son écriture poétique s'allonge comme « un mince fil de verre ténu ». Il aime observer « les dessous de l'écriture » – l'écriture de l'écriture – et faire voir le travail de la main qui bouge et qui trace (Ce manteau de pauvreté, 1962 ; Voix, Vêtements, Saccages, 1971 ; la Patrie empaillée, 1973 ; Bègue. Bogue. Borgne, 1974 ; Vêtu, dévêtu, libre, 1978 ; Enclos de nuit, 1983). Il anime la revue Odradek.