En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Iwanari Tatsuya

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète japonais (Kyoto 1933).

Mathématicien de formation, il fut cofondateur, avec Irisawa, de la revue Amorphe, et participa au mouvement d'un art poétique, recherchant non la représentation de la réalité, mais la construction formelle du langage. Pionnier du poème en prose, il fait œuvre de poète à l'intérieur même de la logique, en transformant en épiphanie poétique et mystique l'absence même de toute « poétique » ordinaire. Compléments fragmentaires concernant le bateau de Léonard (son premier recueil de poèmes, 1969) ; Notes continues concernant un récipient de glaçons (1980, prix Rekitei) ; Chansons de Flebevry Hippopotamus (1989, prix Takami Jun) ; Ma somme poétique (critique, 1995) ; Notes sur les oiseaux, le vent, la lune et les fleurs (2000).