En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ishikawa Hajime, dit Ishikawa Takuboku

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Iwate 1886 – Tokyo 1912).

S'il a pratiqué divers genres littéraires, il occupe une place à part dans l'histoire du tanka moderne, art du poème bref en trente et une syllabes. Fils aîné et enfant gâté d'un desservant de temple zen, il montre, dès l'âge de 12 ans, un intérêt précoce pour la poésie moderne. Après avoir tenté de vivre de sa plume à Tokyo, où il était parti à 16 ans sans avoir achevé ses études, il retourne dans son pays natal et publie son premier recueil de poèmes libres, Aspirations, en 1905. Au cours de sa courte vie, remplie de difficultés économiques, d'échecs et d'errances, il passa du romantisme au réalisme, écrivit les Nuages sont des génies (roman, 1906), la Situation actuelle de blocage (critique, 1910), marquée par sa position socialiste, et deux recueils de tanka : Une poignée de sable (1910), œuvre maîtresse, et le Jouet triste (1912), publié quelques mois après sa mort à 26 ans.