En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ishak Haji Muhammad

dit Pak Sako

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain malais (Kampung Segentang 1909 – Hulu Langat, Selangor, 1991).

Sa vie, consacrée à la lutte nationaliste (il adhéra, en 1937, à l'Union des jeunes Malais), n'est qu'une suite de démissions (en 1931 de son poste dans l'administration, en 1932 de sa charge de magistrat, en 1958 du journal Semenanjung) et d'emprisonnements (1941-1942 ; 1948-1953 ; 1965-1966). Ses nouvelles (Frais, 1961) et ses romans (le Fils de la montagne Tahan, 1937 ; les Nouveaux Époux, 1958 ; les Pauvres et les Riches, 1966) sont avant tout des œuvres de combat.